Sélectionner une page

Il n’apprend plus le Coran comme avant

Vous n’allez probablement pas me croire, mais mon plus grand garçon qui vient tout juste d’avoir ses 6 ans, vient d’apprendre en 3 semaines ce qu’il a appris en 1 an avec moi. Je découvre, au Maroc, cette méthode pour mémoriser le Coran.

SoubhanAllah !

Mon étonnement était aussi grand que ma joie, de voir mon enfant plus proche du Coran, une lecture plus fluide et une mémorisation beaucoup, mais beaucoup plus rapide.

Mais que s’est-il passé ?

Quelles sont les causes de ce changement ?

Je vous raconte et vous fais découvrir dans ces quelques lignes, notre plus belle découverte et souhaitons du plus profond de notre cœur qu’elle vous soit utile, comme elle l’est dans notre vie aujourd’hui.

Je vous présente Youssouf, Ayoub et Mohamed mes trois garçons, qu’Allah les protègent.

Notre vie depuis qu’ils sont présents a augmenté en responsabilités et en efforts.

Mais l’effort le plus important, celui que tout parent musulman doit fournir pour accroître et renforcer la foi de ses enfants et de les orienter vers tout ce qui satisfait Allah.

Et bien évidemment l’ultime objectif :

Qu’ils apprennent le Coran en entier

Selon ‘Othmân Ibn ‘Affân (Que Dieu les agrée) le Prophète (صلّى اللّه عليه و سلّم) a dit : 

Quand Youssouf a eu ses 4 ans, je décide de commencer à lui apprendre à lire l’arabe, (vous pourrez découvrir la méthode que j’ai utilisé) car je savais très bien de par mon expérience avec les enfants, que plus tôt il saurait lire, plus vite il saurait autonome avec le Coran.

Justement, après une année de travail avec des petites séances, Youssouf était capable de lire, ce qui nous permet maintenant de nous concentrer sur l’apprentissage du Coran.

Mon truc à moi,

C’est apprendre à lire l’arabe aux enfants ou aux plus grands, j’étais très loin de pouvoir enseigner le Coran à quelqu’un. Mais bon, là c’est mon fils. Je peux tout de même lui donner quelques bases et lui faire mémoriser quelques sourates avant notre départ au Maroc, voir notre article sur la hijra.

À notre arrivée en septembre, j’inscris Youssouf et Ayoub dans une mosquée proche de chez moi, qui dispense des cours de Coran entre le Maghrib et l’icha. (Comme la plupart des mosquées ici).

Voici une petite vidéo où Youssouf récite la Sourate Al-Houmazah, pour l’ouverture du spectacle de fin d’année dans sa nouvelle école ici à Marrakech.

L’année est très vite passée et nous sommes déjà aux grandes vacances d’été. Pour le mois d’août j’inscris mes enfants dans une école qui dispense des cours de Coran de 8 h à 12 h.

C’est ici que tout a changé…

Dès la première semaine, je constate un changement chez mon fils. C’est bien évident vous me direz, il passe maintenant 4 h de son temps à apprendre le Coran, alors qu’avant moins d’une heure.

Mais pas seulement, il y a autre chose, un critère très important dans le processus d’apprentissage, ce critère qui vous aide à apprendre : la pédagogie.

Dans cette école, la mu’allima (personne qui enseigne) qui enseignait à mon fils avait une pédagogie, le moins que l’on puisse dire, très efficace. Ces 3 semaines qu’il a passées auprès d’elle ont complètement transformé mon fils dans sa relation avec le Coran et elle lui a permis d’en apprendre plus qu’avec moi en 1 an.

Je ne souhaitais vraiment pas que cela se termine avec les vacances, j’étais prêt à tout faire pour que mes enfants bénéficient de ce noble enseignement.

Nous lui avons donc demandé si elle pouvait faire des cours particuliers à nos enfants, chose qu’elle a accepter, car elle enseigne avec plaisir. Je remercie Allah de nous avoir comblé de ce bienfait.

Cette mu’allima, macha Allah,

Maman de 4 enfants dont deux ont mémorisé le Coran à l’âge de 12 ans, et les deux autres bientôt incha Allah. Elle-même l’a complètement mémorisé nous a-t-elle dit alors que ses enfants étaient grands. Quelle satisfaction de la voir enseigner le Coran à mes enfants. Qu’Allah la protège.

De par ses années d’expériences dans ce domaine, elle nous explique qu’une des meilleures manières pour mémoriser le Coran et le garder gravé en mémoire, c’est tout simplement : la répétition. Surtout pour les jeunes enfants.

Ci-dessous, une photo du cahier de mon fils, qui montre cette méthode et qui permet d’enseigner le Coran à vos enfants de façon simple et progressive. Cette méthode, qui m’aurait été d’une grande aide en France, et je l’espère vous sera utile à votre tour, incha Allah.

La méthode

Comme vous pouvez le voir sur la page de droite, mon fils était en train d’apprendre sourate Al-Moursalat :

Il devait donc apprendre du premier verset jusqu’au septième

Les numéros que vous voyez entouré de 1 à 25 c’est le nombre de fois qu’il doit les lire.
Après, il doit lire du verset 7 au verset 14, trente fois
Ensuite, il reprend du premier verset jusqu’au 14 et ça 30 fois également
Après du 14 au 19, vingt-cinq fois
Puis du 1 au 19, dix fois
Après du 19 au 24, vingt-cinq fois
Et du 1 au 24, douze fois, et ainsi de suite jusqu’à la fin de la sourate.

Vous avez donc compris la méthode de répétition, très efficace pour les enfants qui enregistrent très vite. Il faut bien sûr adapter le nombre de versets à apprendre, en fonction de leur longueur ou leur difficulté. Et bien s’assurer de leur mémorisation et d’une bonne prononciation, avant de passer à d’autres versets.

Cette méthode demande beaucoup de patience, mais vous allez être probablement très surpris, comme moi, je le suis encore sur les résultats et l’évolution que vous allez obtenir avec votre enfant dans la mémorisation du Coran, incha Allah.

Alors n’attendez pas pour l’essayer ! N’hésitez pas à nous donner des nouvelles sur les résultats que vous aurez obtenus.

Et-vous ! Quelle méthode utilisez-vous ?